Le verre à moitié plein

Pénuries de matières premières qui mettent des usines à l’arrêt, hausses de prix de ces mêmes matières que nos industriels ont du mal à répercuter à leurs clients, quatrième vague de la pandémie, contraintes et polémiques autour de la vaccination et du pass sanitaire… Tout ça n’empêche que, si la prévision de l’Insee est juste, la croissance de la France sera de 6,25% en 2021 pour une chute de 8% en 2020.

Dans la pratique, cela correspond à revenir à des niveaux d’activité de 2019. On peut se lamenter du temps et du terrain perdu, des emplois sacrifiés, mais il n’en est moins vrai que l’industrie Française, dans son ensemble, a tenu le choc. Aujourd’hui, ce n’est pas le carnet de commandes qui pose problème, mais plutôt la capacité à produire pour les raisons précitées.

Rappelons aussi que près de 9.000 entreprises industrielles ont bénéficié du Plan de Relance, qui a été utilisé pour investir dans la modernisation des équipements mais aussi pour financer des projets de relocalisation portés à 90% par des PME/PMI. Et qu’il en reste 30 milliards d’Euros à engager sur 2022.

On peut voir le verre à moitié vide ou à moitié plein. En ce qui me concerne, mon choix est fait.

TXM souhaite la bienvenue à Benoît Spatz, notre nouveau Consultant pour l’Est de la France et l’Allemagne

Benoît a commencé sa carrière auprès de l’équipementier automobile Shaeffler, tout d’abord en France (INA à Haguenau), puis en Allemagne (LuK). Apres un premier poste en traitement thermique, il a intégré l’équipe d’amélioration continue et a ainsi animé des chantiers Kaizen, 5S, TPM, SMED, de mise en flux de processus, de management visuel sur le terrain et de résolution de problèmes.

En 2007 Benoît rejoint Steelcase, leader mondial du mobilier de bureau pour prendre en charge le développement fournisseur pour Steelcase en Europe. Il a accompagné les fournisseurs de Steelcase, grands et petits, dans une démarche d’amélioration opérationnelle, tout d’abord en Europe, puis aux États-Unis et en Asie.

Ayant acquis une solide expérience en conseil opérationnel auprès de PME comme de grands groupes, Benoît est devenu consultant en 2012. Il a depuis mené des dizaines de projets autour de la performance industrielle et l’optimisation de la supply chain.

Benoît et basé à Strasbourg, est bilingue Français et Allemand et aidera nos clients de l’Est de la France et d’Allemagne.

Les leviers des PME-PMI face à la pénurie de matières premières

La situation est inédite depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, avec de plus en plus de produits accusant des retards de livraison dans plusieurs secteurs industriels, entraînant des hausses de prix et freinant la production des usines et l’avancement des chantiers.

Les confinements et déconfinements successifs et l’incertitude quant à la relance économique ont provoqué des arrêts et des redémarrages qui ont fortement déstabilisé les Supply Chain globales. La forte reprise Américaine et la consolidation des réserves stratégiques Chinoises ont créé un rapport instable entre l’offre et la demande.

Dans ce contexte, les PME-PMI subissent le carrousel. Mais il y a quand même quelques leviers à activer :

1) Jouez la transparence avec vos clients

Faites l’effort de tenir vos clients informés. Que ce soit au niveau du prix ou du délai, ils ont besoin, tout comme vous, de s’organiser. Comprenez les priorités de vos clients et retravaillez vos plannings pour les ajuster au mieux.

2) Proposez des produits alternatifs

Replongez sur les cahiers de charges clients et challengez vos bureaux d’études pour trouver des solutions techniques alternatives. Revisitez votre catalogue produit. Soyez force de proposition.

3) Anticipez les retards de vos fournisseurs

Les perspectives d’amélioration du problème à court terme ne sont pas bonnes, il durera à minimum jusqu’à la rentrée, voir jusqu’à la fin de l’année. Si vous avez des Service Level Agreements en place avec vos fournisseurs, utilisez-les ! Quoi qu’il en soit, il vous faudra anticiper des retards de livraison. Plan and fail, but du not fail to plan. Plus que jamais, le référencement de plusieurs fournisseurs vous apportera un avantage concurrentiel.

Bonnes vacances !

 

Vers un taux mondial minimum d’impôt sur les sociétés à 15%

Rassurez-vous, nous ne nous faisons pas d’illusions et sommes conscients que le chemin avant un accord définitif sera encore long…

Mais cette annonce va dans le bon sens, et il ne faut pas croire qu’il s’agit uniquement de pénaliser les géants du numérique. L’attractivité de la France, dont on parle sans cesse depuis la crise sanitaire comme étant l’un des leviers des relocalisations industrielles, passe nécessairement par la compétitivité fiscale, et tout d’abord vis-à-vis d’autres pays de l’Europe : Plusieurs pays de l’Est allient leur bas coûts salariaux à une basse fiscalité des sociétés (9% en Hongrie par exemple), et ses industries gagnent par ce biais là des parts de marché en Europe.

Alors que la France poursuit la baisse de son IS (25% en 2022), un taux mini à 15% partout ailleurs ne ferait pas de mal. Et encore « c’est un point de départ, la France va se battre pendant les prochains mois pour qu’il soit le plus élevé possible » d’après Bruno Le Maire. Bon courage Monsieur Le Ministre, c’est un premier pas…

Angel Bueno
Directeur Général
TXM OPERATIONAL EXCELLENCE EUROPE

TXM est labéllisé Stratiperf, le dispositif pour les PME de Hauts-de France

Si vous souhaitez améliorer la performance de votre outil industriel, et que votre entreprise est basée en Région Hauts-de-France, sachez que TXM fait partie du dispositif STRATIPERF, ce qui vous permet de financer notre accompagnement à hauteur de 50% sur l’ensemble du programme, avec un diagnostic financé à 100%.

Une mise en œuvre par l’excellence opérationnelle qui combine la performance industrielle, le management des organisations, la transformation numérique et technologique, l’efficacité énergétique et environnementale.

Retrouvez les informations en cliquant sur ce lien

Contactez-nous pour convenir d’un échange !

Pour aller droit au but : La raison fondamentale pour laquelle vous décidez, en tant que dirigeant de votre société, d’entreprendre un projet de transformation et votre capacité à exprimer clairement cette raison et à la faire partager au sein de votre équipe constitue, d’après notre expérience, le facteur de succès numéro un.

Parfois nous rencontrons des dirigeants qui ont « envie » de changer les méthodes de travail, mais n’ont pas d’objectif opérationnel bien précis. Ils disent aux équipes « Vous verrez, ça sera mieux comme ça » et les voilà partis s’adresser à des experts Lean, TOC, Six-Sigma ou Industrie du Futur selon leurs appétences ou la tendance du moment. Au mieux, ces entreprises bénéficieront d’améliorations très limitées, déconnectées des préoccupations quotidiennes du personnel et plutôt perçues comme « des tâches en plus de tout le reste ».

En revanche, si le projet est perçu comme « le chemin le plus sûr » pour que l’entreprise atteigne ses objectifs stratégiques, alors le personnel à tous les niveaux y trouvera du sens. Si le projet est aligné sur les objectifs individuels et collectifs, vos équipes seront motivées et le degré d’adhésion s’envolera. Si les managers constatent qu’ils arrivent à piloter leurs départements plus efficacement et à sortir du « mode pompier », alors vous aurez peu de mal à obtenir leur engagement. Si le projet répond -ne serait-ce que partiellement- aux objectifs individuels de chaque membre de l’équipe, chacun sera prêt à faire des efforts.

Chez TXM, nous avons intégré ce constat dans notre processus d’accompagnement et nous consacrons le temps et les moyens nécessaires pour obtenir l’alignement stratégique, collectif et individuel des équipes au départ du projet et tout au long du chemin.

Angel Bueno
Directeur Général
TXM OPERATIONAL EXCELLENCE EUROPE

A l’heure où j’écris ces lignes, l’Ever Given se fait remorquer sur le Canal de Suez après s’être mis en travers bloquant ainsi pendant six jours le passage de 400 navires de part et d’autre.

Il faudra patienter plusieurs jours supplémentaires pour voir la circulation sur le Canal complétement rétablie vu l’énorme embouteillage qui s’est formé (les images satellites parlent d’elles-mêmes). Ajoutez à cela la saturation que les ports de destination vont connaître avec une arrivée massive de bateaux, suivie de la sur-sollicitation des opérateurs logistiques une fois les containers déchargés, voilà une onde de choc sur l’ensemble de la supply chain dont les effets vont se faire sentir pendant un bon moment !

Résultat : des gros délais de livraison, hausse des prix, commandes annulées, ruptures de stock, arrêts de production, …. Chaque entreprise industrielle ou de distribution sera touchée d’une manière ou d’une autre.

Mais, à l’échelle de votre société, combien de paquebots de la taille de l’Ever Given voyez-vous traverser au quotidien sans vous en rendre même pas compte ?

Chez TXM, nous vous aidons à identifier le « Canal de Suez » de votre flux de création de valeur : « le goulot d’étranglement » où « la contrainte » dans votre enchaînement d’opérations, que ce soit à la prise de commande, à l’ordonnancement, à la production où à la logistique. Nous travaillons avec vos équipes pour maximiser la capacité de la contrainte, tout comme l’Autorité du Canal travaille à l’agrandissement de celui-ci. Souvent on trouve des solutions ingénieuses, parfois ceci prend du temps ou entraîne des investissements.

En attendant, plutôt que d’y faire transiter des « Ever Given », (des gros batchs de production) nous formons vos opérationnels aux techniques de nivellement qui permettent de « transvaser la charge » sur de « navires » plus légers, plus maniables, moins susceptibles de s’échouer en plein milieu. Nous dimensionnons vos en-cours intermédiaires de manière à favoriser la circulation et à réduire le temps de traversée. Plus vite vous transformez, non seulement c’est mieux pour le business, plus vite vous faites de la place pour la suite du convoi.

Résultat : vos délais de livraison se réduisent, vos prix deviennent plus compétitifs, vous pouvez prendre davantage de commandes, vous optimisez vos achats de matières et votre outil de production est moins tributaire des fluctuations dans la demande, il n’est ni engorgé par la « grosse commande » ni vidé d’activité par la suite.

Levez les yeux…

Angel Bueno
Directeur Général
TXM OPERATIONAL EXCELLENCE EUROPE

Nous sommes heureux d’annoncer l’arrivée d’un nouveau consultant : Jimmy Sterner

Jimmy rejoint TXM Europe SAS avec plus de 35 ans d’expérience dans l’organisation industrielle à travers l’Europe du Nord. Jimmy est également un consultant chevronné avec une expérience Lean et Six Sigma dans des postes de direction dans fabrication, la supply-chain et les opérations.

Jimmy a commencé sa carrière chez REXAM, fabricant mondial de contenants pour boissons, où il a acquis de l’expérience dans la production et la gestion d’usines. Après 20 ans chez REXAM, Jimmy a travaillé avec ConvaTec où il a commencé en tant que directeur technique et de production tout en coordonnant le transfert vers une nouvelle installation. Toujours chez ConvaTec, il a ensuite implémenté Lean Enterprise et Six Sigma dans leur siège au Danemark.

Puis chez SWEP International, il a mis en œuvre une culture Lean pour une croissance durable tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Jimmy a également établi et sécurisé des partenariats avec des intervenants externes. Après 7 ans, Jimmy est devenu un consultant spécialisé dans le coaching de tous les niveaux de l’organisation. Il maîtrise la cartographie de la chaîne de valeur, le 5S, la maintenance productive totale, le Kaizen, le SMED, l’amélioration continue et la gestion du changement.

En tant que Consultant TXM, Jimmy aura pour mission de créer de la croissance et de la rentabilité grâce au développement des personnes, des processus, des équipes et des organisations.

Jimmy est basé dans le comté de Skane, en Suède et saura accompagner les Clients de TXM en Scandinavie dans l’Excellence Opérationnelle. Contactez TXM pour prendre rdv avec Jimmy !

Bruno Dury rejoint TXM avec plus de 30 ans d’expérience dans les implémentations Lean & Excellence Opérationnelle.

TXM a le plaisir d’annoncer l’arrivée de Bruno Dury au sein de notre équipe française. Bruno rejoint TXM après plus de 30 ans d’expérience dans l’amélioration et la transformation de processus industriels.

Bruno commence sa carrière chez Areva dans le Nucléaire où il perfectionne ses compétences en tant que Production Engineering Manager. Il travaille ensuite chez Alstom en tant que Lean Leader. Il implémente l’APS (Advanced Production System), une démarche d’amélioration continue basée sur les principes du Lean Manufacturing qui touche l’ensemble des fonctions du site soit plus de 350 personnes.

Bruno poursuit sa carrière dans le domaine de la qualité chez General Electric où il coordonne le système de management de la qualité de trois sites en région Lyonnaise. A la tête d’une équipe de 15 collaborateurs, il supervise la qualité client, la qualité de la production et des fournisseurs.

Bruno aidera nos clients à travers l’Europe avec un accent sur la France. Sa vaste expérience sera inestimable pour nos clients et notre équipe de consultants au sens large. Nous souhaitons la bienvenue à Bruno dans l’équipe TXM !

Si vous souhaitez parler avec Bruno ou si vous souhaitez qu’il évalue votre entreprise, appelez TXM sans engagement ou envoyez une demande.

Reconfinement : les leçons du printemps

Reconfinement : les leçons du printemps

Et voilà, nous y sommes. Un nouveau confinement pour une durée initiale d’au moins un mois. Ce qui devait arriver est arrivé.

Et maintenant ?

Je voudrais partager avec vous quelques enseignements que le premier confinement nous a laissé sur le plan de l’activité industrielle. Ce sont des leçons tirées directement de notre expérience auprès de dizaines d’entreprises industrielles et de distribution de toute taille avec lesquelles nous avons travaillé avant, pendant et après le confinement.

Nous vous les présentons sur quatre axes :

1. Restez ouvert: Certes, cela implique une gestion précise des effectifs, des commandes fournisseurs, des transporteurs, de la trésorerie. Un casse-tête au quotidien pour la plupart de PME/PMIs dont le carnet de commandes peut subitement chuter comme monter d’un seul coup par cette période incertaine. Mais toutes les entreprises sans exception qui ont maintenu leur activité lors du précédent confinement, ne serait-ce que partiellement, nous ont confirmé avoir trouvé l’intérêt de le faire. A chaque fois que vous êtes en mesure de dépanner un client, d’honorer une livraison, de répondre au téléphone alors que la concurrence est injoignable, vous augmentez la valeur de votre société. Sauf si vous êtes contraint de fermeture administrative, restez ouvert.

2. Renforcez votre protocole sanitaire: Un cas COVID parmi vos effectifs, même sur une forme bénigne, et c’est probablement toute une section de votre organisation qui se retrouve en quarantaine par mesure de précaution. Réfléchissez à ce que vous pouvez encore mettre en place pour minimiser le risque de contagion dans le contexte spécifique de votre société. Fournissez à vos équipes les moyens de protection adaptés. Mettez à jour votre standard anti-COVID-19 et implémentez-le de manière stricte. Soyez vous-même exemplaire!

3. Communiquez: Renforcez votre présence sur les réseaux sociaux. Faites apparaître une nouvelle information sur votre site web dès aujourd’hui. Faites de points d’information journaliers avec les membres de votre équipe qui sont en télétravail. Appelez personnellement vos clients et n’oubliez pas vos fournisseurs, vous êtes leurs clients et ils s’inquiètent aussi. Échangez ouvertement avec les uns comme avec les autres, partagez vos craintes et écoutez les leurs. Restez à l’écoute.

4. Ne cédez pas à la panique: Il y a de fortes chances que vous reveniez dans les jours ou semaines à venir sur des décisions prises trop hâtivement, ce qui entraînera fatalement davantage d’inquiétude chez vos collaborateurs, vos clients et vos fournisseurs. Au contraire, soyez rassurant(e), faites preuve de sang-froid. Réunissez votre équipe de management, faites une analyse sereine des risques, construisez des scénarios à court et moyen terme. Et n’ayez pas peur de les mettre à la poubelle ! Plan and fail, but don’t fail to plan!

Chez TXM, tout comme au printemps dernier, nous restons à vos côtés et pleinement mobilisés. Lors du confinement précédent, plusieurs de nos Clients nous ont sollicité pour faire face aux challenges auxquels ils ont été confrontés. Ils en ont immédiatement tiré profit et ont saisi les opportunités cachées derrière l’obstacle. Ils sont aussi sans nul doute mieux armés aujourd’hui pour faire face au reconfinement : ils gèrent mieux leur stock, savent répondre à une demande erratique sans pénaliser leur délai ni leur qualité, ont appris à bâtir une supply-chain performante. Autant d’atouts pour franchir ce nouveau cap difficile !

Restez en bonne santé,

Angel BUENO
Directeur Général
TXM Operational Excellence Europe