Politique de confidentialité et cookies

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur notre Politique de Confidentialité

Cinq moyens d’améliorer la performance des fournisseurs

Cinq façons d’améliorer les performances des fournisseurs

Que votre entreprise opère dans le secteur de la fabrication ou de la distribution, si l’on vous demande « quelle est la principale cause qui vous empêche de livrer vos clients à temps ? », il y a de fortes chances que votre réponse soit « mes fournisseurs ». En effet, des fournisseurs peu performants est la raison la plus fréquemment citée pour expliquer des mauvais résultats concernant les délais, les ruptures de stock ou la qualité.

Alors comment ça se fait qu’il y ait autant de « mauvais fournisseurs ? ». Vous serez peut-être surpris d’apprendre que la façon d’améliorer vos fournisseurs commence par vous-même ! Voici cinq actions pour faire en sorte que vos fournisseurs montent en performance.

L’écoute de vos fournisseurs est la première étape pour améliorer les performances des fournisseurs

Écoutez vos fournisseurs

Cela semble évident, mais combien de fois avez-vous vraiment eu une conversation à double sens avec vos fournisseurs pendant laquelle vous les écoutez vraiment parler de leurs problèmes et du soutien dont ils ont besoin pour mieux travailler avec vous ? De nombreux responsables des achats préfèrent simplement donner des instructions aux fournisseurs et leur dire de “faire avec”.

Il se peut que le fournisseur, désireux de faire affaire avec votre entreprise, ne conteste pas vos demandes, même si elles sont inatteignables pour lui. Il tentera plutôt de trouver un moyen d’y répondre, souvent en faisant des raccourcis au détriment de la qualité ou de la cadence souhaitée. Demandez plutôt à votre fournisseur ce qu’il attend de vous, comment vous pouvez l’aider à faire un excellent travail pour vous et ce qui l’empêche de le faire.

 

Mettez en place un Accord de Niveau de Service

Je parle fréquemment aux entreprises de leurs relations avec les fournisseurs. Souvent elles me disent qu’elles ont des relations à long terme avec des fournisseurs stratégiques avec lesquels elles travaillent depuis des années. Lorsque je vais parler aux fournisseurs concernés, ils ont une perception complètement différente. Les fournisseurs ne voient souvent aucun engagement de la part de leur client au-delà de la commande en cours.

Par conséquent, le fournisseur est souvent très réticent à prendre des engagements à plus long terme, comme investir dans des capacités supplémentaires ou même l’approvisionnement en matières premières. Un Accord de Niveau de Service (SLA ou Service Level Agreement) décrit simplement les règles convenues du partenariat entre votre fournisseur et votre société. Même si ce document ne confère généralement pas au fournisseur des droits exclusifs sur votre entreprise, toutefois il donne un cadre de travail partagé qui permet ensuite au fournisseur de planifier son activité et ses ressources pour répondre à vos besoins.

 

Mesurez la performance de vos fournisseurs

“Ce qui est mesuré est amélioré”. Ceci s’applique certainement à votre supply chain. Souvent, les discussions avec les fournisseurs se concentrent sur des anecdotes, des scénarios catastrophe et des opinions. Souvent, vos fournisseurs ont des points de vue différents sur les problèmes que vous avez rencontrés et la discussion ne mène nulle part. En établissant conjointement quelques indicateurs simples, vous et votre fournisseur pouvez avoir une discussion beaucoup plus constructive sur la performance.

L’un des indicateurs clés de performance fournisseur, en plus de la qualité, est le terme On Time In Full (OTIF), également appelé Delivered In-full, On-time (DIFOT) : c’est la fréquence à laquelle vous recevez ce que vous avez commandé en temps voulu. Le DIFOT est souvent mesuré par rapport au délai de livraison convenu avec le fournisseur, tandis que la qualité peut simplement être le nombre de défauts ou le nombre de SAV. Ces paramètres doivent donc être inclus dans l’Accord de Niveau de Service.

 

Assurez-vous de l’exactitude des données relatives à vos fournisseurs

Que vous utilisiez un système ERP pour déclencher le réapprovisionnement de vos articles ou un système Kanban, il est important que les données intégrées dans ces systèmes soient exactes. Cela signifie que vos niveaux de stock ciblés, le stock de sécurité, le nombre de Kanbans, etc. doivent refléter avec précision vos consommations réelles et le délai de livraison réel du fournisseur. Ces informations doivent également être revues régulièrement car elles peuvent changer.

Par exemple, votre utilisation peut augmenter, ce qui signifie que les niveaux de stock d’une pièce peuvent être inadéquats. De même, si vos systèmes de réapprovisionnement contiennent des prévisions erronées sur les délais de livraison de vos fournisseurs, cela entraînera fréquemment des ruptures de stock.

 

Établissez des procédures et soyez prévisible

Vous avez probablement des clients qui sont imprévisibles. Vous ne savez jamais quand vont-ils commander, ni combien vont-ils commander, mais lorsqu’ils commandent, vous savez que ce sera urgent. Habituellement, vous essayez de faire bouger ciel et terre pour répondre à leurs exigences inattendues et bien souvent vous échouez. Il en va de même pour vos fournisseurs. Il est beaucoup plus facile pour eux de vous fournir l’intégralité de votre commande dans le délai lorsqu’elle est prévisible. Songez à commander à intervalles réguliers, par exemple toutes les semaines.

De plus, trouvez les moyens de niveler votre demande de manière à ce que vos commandes soient globalement identiques chaque semaine. Une prévision mensuelle peut également aider votre fournisseur à planifier vos besoins. Une fois que votre fournisseur comprend vos schémas de demande, il peut planifier ses besoins en matières premières et sa production pour s’assurer qu’il est prêt à recevoir vos commandes lorsqu’elles arrivent.

Aucune de ces cinq actions ne vous coûtera de l’argent et aucune n’est difficile à mettre en place. Toutefois, selon mon expérience, la prise en compte de ces cinq suggestions peut améliorer considérablement la fiabilité de votre supply chain. Cela vous évitera également de nombreux appels téléphoniques difficiles avec vos fournisseurs et vos clients. Une fois que vous avez les bons composants dans votre entrepôt, vous êtes alors en bien meilleure mesure de fournir à vos clients ce dont ils ont besoin, à temps et dans l’intégralité.