Créér l’implatation de votre usine

Créér l’implatation de votre usine

Souvent, l’équipe TXM est appelée pour aider à concevoir de nouvelles usines ou à réorganiser l’existant afin d’améliorer l’efficacité. Au fil du temps nous avons mis au point un processus de conception dont nous vous présentons ici quelques clés :

Planifier

Ne vous précipitez pas sur le plan de l’usine, encore moins sur votre expert en CAO pour faire un 3D de votre future usine ! Avant tout, prenez du recul et évaluez vos besoins de production par rapport à la demande client : volumes, cadences, mix de produits, etc. Idéalement vous avez préalablement cartographié vos flux de valeur, ou Value Stream Maps (VSM). C’est votre point de départ.

La cartographie du flux vous montre vos processus de production, indiquant les zones nécessaires pour les stocks intermédiaires, les lignes FIFO ou les carrés Kanban. En plus de votre VSM, vous devez tenir compte du flux de personnes, de matériaux et d’informations dans l’usine. En prenant le temps pour examiner les besoins de chacun pour ces éléments, il est beaucoup plus facile de les intégrer à votre aménagement, plutôt que d’essayer de les accommoder après coup.

Modèle à l’échelle

Une fois que vous avez pris en compte les flux de production et les besoins, il est temps de créer des découpes de papier à l’échelle pour chaque machine, poste de travail, chariot etc. En partant d’une feuille blanche (un « champ de blé »), suivez votre VSM et positionnez les équipements clés, en discutant constamment avec votre équipe les détails du processus de production : quel côté de la machine doit être accessible par un chariot élévateur ? Que se passe-t-il lorsque cette longue partie est réalisée ? Ajustez au fur et à mesure.

Répétez pour chaque flux de valeur, puis implantez

Lorsque vous avez votre premier brouillon, prenez une photo ou une photocopie, puis retirez les découpes et créez une nouvelle implantation.

Chaque itération augmentera votre connaissance de ce qui fonctionne et où se trouvent les opportunités. Chaque itération permet aux autres de contribuer.

Ensuite, transposez l’implantation au plan de votre usine, en ajustant si nécessaire par rapport aux contraintes liées au bâtiment, au respect de normes de sécurité et aux installations préexistantes.

Plan de projet

Une fois que le projet d’implantation a été validé par toutes les parties prenantes, vous êtes prêt à rédiger un planning de mise en œuvre. Soyez réaliste lorsque vous planifiez les tâches des différents intervenants et laissez-vous une marge pour les imprévus. Il faudra adapter les horaires de production pour fournir une fenêtre de temps pendant laquelle déplacer les machines, se reconnecter et se recalibrer si nécessaire. Bonne chance avec votre réaménagement !